PROJETS ET PROCESSUS
Gestion des processus
ENJEUX

" J'aime bien les discours des apôtres de la rationalisation à tous crins toujours prêts à débusquer le "gras excédentaire" ou le trop fameux "maillon faible".

Vous savez ce fameux petit maillon de rien du tout qui passe totalement inaperçu au regard du profane. Eh bien à ce qu'il paraît, votre problème c'est ce petit maillon.

A lui tout seul il fragilise la totalité de la chaîne, donc le processus, donc la création de valeurs et de plus-values. En tout cas, c'est ainsi qu'ils le présentent. Une fois le processus identifié, il s'agit de le nettoyer de toutes les fioritures inutiles pour le laisser dans son plus simple appareil. Un nettoyage par le vide en quelque sorte. C'est la supposée recette de l'efficacité.

 

Mais en procédant sans discernement, on ne fait rien d'autre que de réinventer l'usine industrielle à papa avec ses lignes d'assemblage où tout est bien huilé, bien réglé. (...) Mais pas de pot. Parmi les activités à faible valeur ajoutée supprimées, il y avait la réalisation de pièces spécifiques unitaires et de prototypes. C'était la spécialité des fameux ouvriers "excédentaires". Le principal donneur d'ordre privilégiait cette entreprise tout simplement parce qu'il savait qu'il disposait d'un service de confiance et de qualité. Une fois celui-ci disparu, l'entreprise se retrouva dans le cirque de la concurrence et contrainte de participer à la course aux prix bas. Alors, si inutile que cela le gras excédentaire ? Et le maillon faible, où était-il ?  Il y a plusieurs façons de regarder un processus. Encore faut-il ôter les oeillères." 

Extrait du site http://www.piloter.org

QUE FAIRE ?

Qu'est-ce qu’un processus ?

Quelles sont les différences avec une procédure ?

Pourquoi les formaliser ?

Les optimiser ?

A quel moment vaut-il mieux le faire ? 

Quels sont les principes de base des actions d'améliorations?

 

Cette nouvelle façon de concevoir l'organisation apporte un véritable progrès dans l'identification des gisements de valeur ajoutée et dans l'analyse des dysfonctionnements. Il n'en demeure pas moins que l'exercice requiert d'appréhender l'entreprise autrement que par un assemblage de services.

Il convient de raisonner par flux, avec des éléments entrants et sortants comme décris par les concepts de l'analyse systémique.

NOS SOLUTIONS

Le groupe Agéine met en place un démarche qui convient à tous types de structures : 

  • Cartographier les flux de l'entreprise

  • Choisir les processus-clés

  • Les caractériser et les décrire

  • Les diagnostiquer pour définir les objectifs d'optimisation

  • Choisir l'angle d'attaque : améliorer ou reconcevoir, selon des objectifs et indicateurs de performance

  • Optimiser, mettre en oeuvre

  • Piloter la nouvelle organisation.

Groupe Agéine © 2020